Tag Archive: Nicolas Sarkozy


censure_internetL’article suivant de Numerama ( Sarkozy et son oeuvre de contrôle du Net ) fait froid dans le dos. Bien sur, il faut le prendre avec un peu de recul mais il me parait trés convaincant. Il faut être vigilant mais que peut-on vraiment faire contre une si forte volonté politique ?

Dasn le même ordre d’idée, un autre article d’Agora Vox ( Hadopi n’est qu’un cheval de Troie ) laisse aussi songeur.

Plus que jamais, il faut rester attentif. Une élection arrive, peut-être est-ce un moyen de s’opposer à Sarkozy ? Oui mais pour voter qui ? Le vote blanc ou nul n’étant pas une solution en soi 😦

Dans son discours de mardi, notre cher président a beasarkoucoup parlé de morale et d’éthique.

Mais a t’il oublié l’augmentation royale qu’il s’est allouée en tout début de septennat. Il a beau vilependé les patrons qui s’allouent des primes, il n’a pas fait mieux qu’eux mais lui ce qu’il fait c’est moral.

Quand il profite des faveurs de ses copains grands patrons pour ses vacances, n’y a t’il pas un conflit d’intérêt ? Est-ce éthiquement acceptable pour un chef d’état ?

Quand il favorise ces mêmes patrons en supprimant par exemple la pub sur les chaine publiques pour améliorer le quotidien de TF1 de son ami Bouygues, est-ce éthique ?

Quand il place ses proches à des postes de direction dans des grands groupes français, c’est sans doute aussi une manifestation d’éthique !

Quand il fait agir l’état pour aider à retrouver le scooter de son fils ou pour protéger la villa corse d’un proche, est-ce là aussi un comportement moral ?

Quand on affiche une montre à plusieurs dizaines de milliers d’euros, est-ce moral vis à vis des millions de chomeurs, RMIstes et smicards de France ?

Quand son déplacement militant à Saint Quentin coute de l’ordre de 400 000 € à la France, est-ce une dépense morale en ces temps de crise ? Ne pouvait-il pas adresser ce discours depuis l’Elysée ?

Quand …

Quand on n’est pas capable de donner l’exemple en haut lieu, peut-on exiger que les autres fassent ce que l’on dit ? A mon avis, moralement NON !

sarkocou Le préfet de la Manche et le chef de la police du département mutés parce qu’ils n’ont pu empécher des francais d’exprimer leur mécontentement en osant siffler leur président.

Sans doute que ses contacts avec les grands démocrates de ce monde tel que Poutine ou Hu Jintao donnent des idées à Nicolas Sarkozy. C’est sur que ce n’est pas en Russie ou en Chine que l’on oserait siffler un président. A moins qu’il ne prenne plutôt exemple sur quelques pays africains dont il doit envier les dirigeants !

Dommage que Nicolas Sarkozy oublie que la France essaie d’être un pays où la liberté d’expression a une réelle signification. Depuis que Nicolas Sarkozy est à l’Elysée, on est parti sur une pente glissante où le bon vouloir du président devient la seule règle.

Un pas de plus vers une république bananière ?

Entendu ce mercredi matin sur France Infos : « Le salaire de la centaine des proches collaborateurs de Nicolas Sarkozy a augmenté de 20% en 2008 ! »

Après +28% en 2007 ce qui fait environ 53% en 2 ans. Ils ont pas de problèmes de rattrapage de l’inflation et de maintien du pouvoir d’achat ceux là !

C’est fou comme le président est généreux avec l’argent des français. J’avais cru comprendre qu’il voulait mettre en place une culture de l’objectif et rémunérer les gens en fonction de l’atteinte de ces objectifs. J’aimerai bien savoir quels étaient leurs objectifs pour arriver à de telles augmentations ? Car vu du terrain, les résultats de l’équipe présidentielle sont plutôt déplorables. L’hyper activité ce n’est pas ce qu’attendent les français.

Quand je vous dis que l’on devient une république bananière ! Avec en plus le coup de la belle-soeur du président qui obtient la grâce présidentielle dans l’affaire Petrella. Ou les multiples favoritismes à l’égard des amis du président (les quelques centaines de millions pour son pote Tapie, cela vous dit quelque chose par exemple ? ).

Et dire que l’on va se le reprendre en 2012 pour encore 5 ans. Cela me fout vraiment les boules 😦

Sarko-Copain-Land

Cela faisait plusieurs jours que je voulais faire un post sur le sujet et le dernier numéro de l’Express (celui du 11 sept) m’a donné du grain à moudre.

Suite à l’affaire Clavier en Corse, le président a déclaré « Un ami du président ne doit pas avoir moins de droits que le reste des français ». Tout à fait d’accord 🙂  Le problème est que l’opinion publique pense plus « qu’être ami du président donne plus de droits qu’au reste des français ! ».

Clavier passe encore mais que penser de l’affaire Tapie où un arbitrage hors de la justice (avec des arbitres payés 300 000€ chacun quand même) a doté le sieur Tapie, proche du président, de 45 millions d’euros de préjudice. Somme jamais vue en France ! C’est bien d’avoir des copains quand même. Et comme seul le gouvernement peut contester la décision d’arbitrage, autant ne pas y penser, le ministre qui ferait cela serait sans doute démissionné sur le champ. La discussion parlementaire n’aboutira pas car le parti majoritaire a tous les droits et ce ne sont pas les députés UMP qui vont trop l’ouvrir, ce serait un suicide politique …

Autre pote, Bigeard. Je sais pas vous mais moi je le trouve vulgaire. Et ben, le président l’a ammené avec lui lors de son déplacement il y a quelques temps au Vatican. C’est vraiment du foutage de gueule vis à vis du pape je trouve.

Cela se passe comme cela en 2008 dans une république bananière en Europe 😦

Sarko-Pekin-Land

Sarkozy et son fils aux JOJ’ai été, on ne va pas dire choqué, ce serait beaucoup trop fort, mais agacé de voir Nicolas Sarkozy s’afficher avec son fils à la cérémonie d’ouverture des JO. Sauf erreur de ma part (je n’ai pas suivi toute la cérémonie), je n’ai pas remarqué d’autres officiels avec un enfant.

On sent bien que notre président cherche à tirer tous les avantages et les privilèges de sa condition pour lui et sa famille : après son augmentation royale de début de septennat, le putsch politique de Jean, fils de, il profite de sa situation pour faire sortir son fils (aux frais du contribuable, faut-il le rappeller, même si cette présence n’est qu’une goutte d’eau dans la dépense totale). Le constant mélange des genres (privé-public ; people-fonction) devient de plus en plus lassant.

On continue donc dans la plus pure tradition bananière et je pense malheureusement que l’on en verra d’autres dans ce septennat. Au moins nous a t-il évité, pour cette année, les vacances de luxe payées pas ses amis industriels !

Culture de bananes en Europe

Après la dérive française dont j’ai déjà parlé et qui n’est pas prête de s’arrêter (si l’on en croit par exemple les bruits sur des postes proposés à des députés pour qu’ils votent pour le nouveau texte constitutionnel … bien sur, ce ne sont que des bruits mais comme on dit souvent : « Pas de fumée sans feu ! « ). Surtout qu’il y a eu le même genre de bruits sur la refonte de la carte militaire …

Après donc la France, l’Italie fait encore mieux avec la nouvelle loi de protection des 4 plus hauts dirigeants politiques le temps de leur mandat. Cela va sans doute permettre au sieur Berlusconi de bien préparer les procès en cours pour s’assurer qu’il n’y aura plus rien de répréhensible dans 5 ans. Un bel exemple de démocratie ma foi. Mais avec un congrès français à la botte de la présidence, cela peut très bien arriver aussi de ce coté des Alpes ; je fais confiance au clan Sarkozy pour étudier sérieusement le problème maintenant qure la brèche est ouverte 🙂

A la différence de l’Allemagne ou de la Grande-Bretagne dont les dirigeants ne participeront pas à la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques, la France sera présente gràce à notre cher président !
Que va t’il faire ? Se montrer principalement car il n’a pas pu résister à l’attrait des projecteurs !
Tant pis pour le Tibet donc le Dalaï Lama sera reçu à la sauvette en août.
La France s’écrase devant le Chine et je ne pense pas que cette opération soit une bonne chose car cela crée un précédent sur laquelle la Chine va s’appuyer pour continuer à avancer et à provoquer.
Le boycott par les dirigeants était pourtant un symbole fort. Encore une occasion de perdue pour la France ! Une de plus 😦

Oh, les grands enfants !

Sarkozy - RoyalAprès la polémique sur la libération d’Ingrid Bétancourt lancée par Ségolène au Québec ( cf. ), voici maintenant la petite phrase de Nicolas sur la grève : « Désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit« .

Les 2 anciens adversaires se retrouvent donc ensemble dans la cour de récréation en maternelle à faire de la provocation et de la frime !

De la part de Ségolène, c’est une tentative désespérée de montrer qu’elle continue d’exister quite à dire n’importe quoi. De la part de Nicolas, c’est de la fanfaronade de bas niveau devant ses copains de l’UMP. Les syndicats sont furieux et ils ont raison (et pourtant je suis rarement d’accord avec eux). IL cherche quoi notre président, des piquets de grève partout ? La CGT est très forte en ce domaine !

Dans les 2 cas c’est affligeant ! Que nos politiques sont petit d’esprit alors que la France a tant besoin de vrais dirigeants. Plus le temps passe et plus je suis inquiet. Pour moi et surtout pour mes enfants 😦

Sarko-Télé-Land

La suppression de la publicité sur les chaînes publiques va être réalisée n’importe comment ! On supprime une ressource en taxant d’autres entreprises du domaine privé. J’espère que Bruxelles va réagir car cela est la porte ouverte à n’importe quoi ! Et tout cela pour faire un cadeau aux amis de Nicolas Sarkozy, les PDG de TF1 et M6 ! Ils vont pouvoir lui payer de belles vacances cet été pour le renvoi d’ascenseur !! Sans parler de l’augmentation de 6 à 9 minutes de la durée de la coupure de pub. C’est la cerise sur le gateau. C’est bien d’avoir des amis !

En plus, j’ai du mal à voir comment une taxe sur du chiffre d’affaires peut garantir un budget stable ? Si une des entreprises taxées va mal, la ponction va diminuer et du coup les chaînes publiques auront moins de ressources qu’il va falloir compenser d’une manière ou d’une autre. Mais je ne m’inquiète pas, les spécialistes de l’Elysée sortiront une autre taxe ou un nouveau prélèvement de leur manche, ils sont vraiment forts.

Sarko-banane-land

Jean Sarkoy Il a 21 ans, aucune expérience, même pas fini ses études, ne sait pas faire de scooter, s’amuse sur les planches et il vient de prendre la direction de l’UMP des Hauts de Seine ! Juste parce qu’il s’appelle Sarkozy !
Trouvez l’erreur ?

Patrick Devedjian a capitulé devant la volonté paternelle et devant Isabelle Balkany qui doit bien renvoyer l’ascenseur à la famille Sarkozy pour la belle médaille qu’elle vient de recevoir (si quelqu’un peut m’expliquer pourquoi elle mérite la Légion d’Honneur, je suis preneur). Vue l’expérience du sieur Devedjian, cela en dit long sur les pressions qu’il a du subir. Il vient peut être de creuser sa tombe politique car le jeune ambitieux ne va pas s’arrêter là et comme le sdents sont très longues, … . Ne pouvant pas faire de théatre, JS a eu une autre envie et tout l’appareil s’est mis en marche pour le satisfaire. J’espère qu’il aura au moins une C6 de service à son nouveau poste, comme Bernard Thibault 🙂

Je ne sais pas si  vous l’avez entendu parler mais perso je le trouve assez mauvais. Mais comme Papa pousse, il finira député-maire à Neuilly où comme le disait je ne sais plus qui, « avec une carte UMP, même un hamster se ferait élire ! ».

Aulieu de s’occuper de la France qui en a bien besoin, Nicolas Sarkozy travaille à sa réelection (oui il n’est pas trop tôt) en vérrouillant les médias et en noyautant l’exécutif du département le plus riche de France. C’est cela que l’on appelle la démocratie en Afrique ! On espérait en France en être préservé mais ce n’est malheureusement pas le cas.

Et n’oublions pas que fin juin, le tribunal doit se prononcer sur la plainte concernant l’accrochage de scooter de Jean Sarkozy. Avec une justice indépendante (n’est-ce pas Rachida) et un prévenu promis à un bel avenir politique, j’ai de sérieux doutes sur le résultat final.

Elle est pas belle ma France ?

Et oui, bientôt le premier anniversaire de l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée. Et que va retenir l’Histoire ? J’hésite car les sujets sont nombreux. En voici quelques uns en vrac :

  1. Communication gouvernementale : Alors là, c’est le grand n’importe quoi. Chacun (Président et ministres) veut montrer qu’il existe et est prêt à dire n’importe quoi pour être le premier à s’exprimer sur un sujet. Je ne vais pas reprendre toute la liste, j’en oublierai trop et cela n’offre que peu d’intérêt. Le dernier couac en date concerne la Carte Famille Nombreuse avec le schéma maintenant classique : déclaration, contre-déclaration puis conclusion où on dit que tout le monde a raison mais que l’on a mal compris et que ce n’est pas cela qui a été dit ! On est vraiment cons nous les français de base pour toujours mal comprendre quand même (à moins que l’on nous prenne pour des cons ce qui est plus vraisemblable).
  2. Addenda du 17/04 : Le couac Carte Famille nombreuse est à peine terminé que le suivant arrive avec la revalorisation des allocations familiales. Même scénario : Chatel dit pas de changement, Morano contredit en expliquant ce qui change puis conclue en disant que M. Chatel et elle sont en accord et qu’il ne parlait pas des allocations familliales mais de la RGPP de fin juin. En clair, M. Chatel ne sait même pas de quoi il parle, pas mal pour un porte parole !!! Et on compte encore nous faire gober cela ?

  3. Banalisation (peoplelisation) de la fonction présidentielle : On a eu droit à sa famille, sa mère, ses problèmes de couples, son divorce, son idylle, son mariage, ses vacances, ses fils sans oublier sa Rolex. Je ne sais pas vous mais cela ne m’intéresse guère. Par contre cela abime de manière irrémédiable l’image présidentielle. Je ne crois pas qu’il puisse corriger le tir sauf crise grave où cela deviendrait accessoire. En tout cas, depuis son mariage, il s’est bien calmé. Trop tard sans doute.
  4. Les femmes du président : Les vrais (Cécilia et Carla) voir ci-dessus et les autres (Rachida, Fadela, Yama) qui répondent peut être à un phantasme personnel mais sont politiquement une grossière erreur de casting : c’est un métier la politique et les 3 citées ont fait très forts dans le n’importe quoi (cf. point 1) depuis leur arrivée au gouvernement. Ma préférence va vers Mme Dati dont on sent bien qu’elle se sent arrivée et qui en profite un max. Elle a raison d’ailleurs d’en profiter car je ne la vois pas tenir dans la durée. Mais elle saura se recaser sans soucis dans un des postes dorés que la République sait offrir aux méritants 😉
  5. Activité débridée : Cela s’est bien calmé aussi depuis son 3ème mariage mais je me rappelle le début de son quinquenat où il rencontrait tout le monde, se déplacait tous les jours sans se rendre compte que la fonction présidentielle avait besoin d’un certain recul et que les ministres étaient là pour ça. Bien sur cela faisait partie d’un plan communication mais d’un plan foireux. Encore ces jours-çi, ne s’est-il pas surexposé inutilement avec la prise d’otage du Ponant par exemple ?
  6. Promesses électorales : Pouvoir d’achat, éducation étaient les priorités des priorités ! Qu’a t’on vu ?  Rien, nada, que dalle ! Un échec sur toute la ligne. Il n’y a rien à dire. Et Je ne reviens pas non plus sur son pouvoir d’achat personnel j’en ai déjà suffisament parlé.

Il reste un mince espoir ; plus que 4 ans et on revote ! Malheureusement cela risque d’être un choix entre Sarkozy et Royal. Royal avec ses maigres idées, son patrimoine peu clair (on ne parle plus de sa pauvre petite maison sur la cote d’Azur), sa manière de traiter ses proches (la presse a peu parlé de sa condamnation suite à une plainte de 2 de ses collaboratrices), …  Cela risque d’être encore un non choix où les français ne chercherontpas à élire le meilleur mais à éliminer le plus mauvais. Comme en 2002 toutes proportions gardées !

La France de Sarkozy

Hier, la France de Sarkozy recevait avec tous les honneurs, un grand démocrate, j’ai nommé M. Kadhafi, président de la Lybie.

Hier, la France de Sarkozy félicitait de son élection triomphale un autre grand démocrate, j’ai nommé M. Poutine.

Aujourd’hui, la France de Sarkozy envoie ses forces de l’ordre matraquer les caméramans, donner des coups de pieds aux journaliste (tout cela vu en images sur le reportage de France 2 au journal de 20h).

Aujourd’hui, la France de Sarkozy arrache les drapeaux tibétains des mains des manifestants même si ceux-ci sont tranquillement sur le bord de la route.

Aujourd’hui, la France de Sarkozy utilise les pompiers de Paris comme des forces de l’ordre comme si c’était leur finalité première.

Et demain ?

Aujourd’hui, j’ai un peu honte de faire partie de la France de Sarkozy. On approche maintenant du premier anniversaire de son élection et que trouve t’on au bilan de notre pays ? Quasiment rien à l’actif, et beaucoup (trop ?) de choses au passif.  C’est affligeant.

Le bilan personnel de Sarkozy est par contre tout différent : un belle augmentation (+140% sur un salaire déjà conséquent ne l’oublions pas), de belles vacances un peu partout payées par on ne sait pas trop qui, une belle femme, … Pas de problèmes tout roule pour lui. Les autres, vous pouvez circuler, il n’y a rien à voir !

Sarko land

A l’issue des élections municipales (en passant pas vraiment un succés pour le gouvernement), que se dépêche de faire l’Elysée ? Nommer des proches du président comme secrétaires d’état. Dans la pure tradition des républiques bananières que j’ai déjà évoqué dans d’autres articles de ce blog, on donne des postes à ses copains et copines. Pour les remercier de quelque chose sans doute, mais de quoi ?

Sinon, on appréciera que la communication à tout va et passablement irréfléchie de la présidence s’est très nettement calmée. On n’assiste plus à l’annerie du matin avec la correction du soir comme je l’ai lu je ne sais plus où ! Un effet Carla peut être ? OU alors le président est trop occupé (je vous laisse deviner à quoi) et n’a plus de le temps d’intervenir à tout va. En tout cas, quelle qu’en soit la raison, je trouve que c’est bien mieux qu’avant pour la France. Pourvu que cela dure ! 

C’est une bonne question à se poser quand on sait que la directrice de cabinet du président de la république s’interroge sur la menace représentée par la scientologie (sic). Quand on sait de plus que cette ‘organisation’ adore exhiber les gens connus qu’elle est arrivé à ferrer (hé Tom c’est de toi que l’on parle), on peut êter inquiet quand elle se rapproche du centre du pouvoir. J’espère qu’il s’agit d’un dérapage de Mme Mignon et non d’une banderille lancée pour tester l’opinion !

En tout cas, une lueur d’espoir nous vient de Mme Bruni-Sarkozy avec des témoignages assez convaincants sur son rejet de cette ‘organisation’. Il faut quand même rester vigilant, on déjà vu tant de choses depuis 9 mois !

Mémoire d’un enfant juif.

Sur le fond, il est évident que l’effort de mémoire doit être constant et qu’il faut que cette horreur soit connue pour éviter que cela ne se reproduise (mais n’est-ce pas un voeux pieux quand on considère les khmers rouges, le Ruanda, le Kenya et peut être maintenant le Kosovo ?).

Sur la forme, la solution n’est pas de traumatiser de jeunes enfants (car en CM2 cela reste de jeunes enfants) avec une responsabilité trop forte. Une fois de plus, le président agit sans réfléchir, sans concertation. Charge ensuite aux membres du gouvernement de recoler les platres par des interventions pas toujours pertinentes comme Mme Pécresse puis  M. Fillon qui ont tenté pitoyablement de crédibiliser la décision présidentielle. Je suis d’ailleurs de plus en plus déçu par le premier ministre qui n’est vraiment qu’un exécutant sans aucune valeur ajoutée. La dernière intervention en date au moment où j’écris est celle du directeur de cabinet du président, Mme Mignon, qui parle d’ajustement en travaillant au niveau de la classe et plus de l’élève.

Mais c’est trop tard. L’erreur est faite. Trop de monde s’est élevé contre cette déclaration et avec justesse et retenue comme Simone Veil qui elle prend le temps de réfléchir et intervient avec intelligence. Nicolas s’est mis tout seul dans le piège. Soit il revient en arrière et il se décribilise, soit il persiste et il est ridicule. Dans tous les cas, il a encore perdu ! Cela commence à faire beaucoup. Et on n’a même pas passé le cap du premier anniversaire de son élection. Dieu que le temps va être long ! Même si en Gentil Organisateur, Nicolas gagne semaine après semaine des galons, la France n’est pas un club de vacances ou un centre de loisirs.

On fait quoi Nicolas ?

Pendant la campagne présidentielle, la priorité c’était le pouvoir d’achat !

Bonne idée mais pour le moment l’objectif n’est pas atteint donc la priorité reste.  Or vient d’apprendre que la priorité c’était maintenant la seconde chance.

D’après le Petit Larousse : « Priorité – Fait de venir le premier, de passer avant les autres en raison de son importance. »

On change donc de priorité comme certains changent de femme. Comment voulez-vous que l’on s’y retrouve si les priorités changent sans arrêt ? C’est facile de décréter une priorité et d’en changer quand on voit que la première est hors d’atteinte. Trop facile justement et pas vraiment crédible je trouve !

A quand la prochaîne ? On en change tous les 6 mois ?

Un futur arroseur arrosé ?

Interrogé sur M. Bouton, le président Nicolas Sarkozy avait indiqué lundi: «On est dans un système où, quand on a une forte rémunération qui est sans doute légitime, et qu’il y a un fort problème, on ne peut pas s’exonérer des responsabilités», y compris au plus haut niveau.

J’espère que les médias garderont cette prise de position bien au chaud pour, éventuellement la ressortir, si un futur gros scandale d’état, comme la France sait si bien les fabriquer, éclate. Tous les mots sont bons et peuvent s’appliquer à notre cher président 😉 A garder en mémoire !

Je ne sais pas vous, mais …

moi je commence à en avoir un peu assez de notre cher président Sarkozy !

Cela fait 8 mois qu’il est là mais son hyper-activité improductive (qu’a t’il concrètement fait pour les français depuis son élection ; pour lui en tout cas la question ne se pose pas, ca roule ! ), ses opérations de relations publiques pas toujours réussies (cf. les voeux du 31 décembre), ses décisions qui changent du jour au lendemain (cf. les 35 heures qui disparaissent puis reviennent), son équipe gouvernementale qui bégaie (cf. Mme Lagarde qui ne sait pas sur quelle valeur de l’inflation elle base ses prévisions) laissent un fort goût d’inachevé et même de n’importe quoi. Il faudrait quand même un peu de méthode et se définir des priorités crédibles ! Par exemple, toute l’agitation de la DatiDior est-elle vraiment de première priorité ? Est-ce vraiment ce qu’attendent les français ?

Et ce qui commence à m’inquièter c’est 2012. Entre un PS lamentable qui va se débrouiller pour nous proposer une Royal toujours plus quelconque (voire même mauvaise) et toujours plus ambitieuse et arriviste et un Sarkozy, cela va être dur. Surtout que je sais déjà que dans ce cas de figure, le choix est déjà fait, ce sera Sarkozy pour moi. Mais c’est vraiment un choix entre la peste et le choléra :-((

Hier, premiers voeux de notre cher président.

Bien sur la forme, moderne, vivant, agréable. Par contre sur le fond, pleins de mots dans tous les sens, des phrases nombreuses, une structure du discours pas vraiment claire et quand il a fini, je reste avec une question : « Quel message a t’il voulu faire passer ? » En gros, je n’ai rien retenu. Pas d’idée forte qui s’impose. J’étais pourtant très attentif et n’avais pas encore commencé les boissons alcoolisées du réveillon.

En résumé, une mauvaise communication où à vouloir parler de tout, on ne parle réellement de rien. Etonnant de la part d’un politique qui maîtrise plutôt bien tous ces aspects de communication !