Tag Archive: DSK


Ca va être chaud à Belgrade !

DSK-coucouDSK conseiller du gouvernement Serbe (cf. ).

Cela promet des nuits chaudes dans la capitale serbe. Il y en a qui vont être contents et d’autres sans doute un peu moins contentes.

Allez Dominique, on compte sur toi pour des petites histoires croustillantes !

Franchement, c’est vraiment du n’importe quoi. Comment peut-on, compte tenu de la réputation et de la moralité du personnage, et même s’il est peut-être encore compétent (ce qui reste à vérifier car cela fait pas mal de temps qu’il n’en montre pas de preuves), lui donner des responsabilités ? Je souhaite bonnes chance à la Serbie et aux serbes qui vont sans doute devoir mettre une grosse main au portefeuille car le sieur DSK se déplace rarement pour rien, on a des gouts de luxe ou pas.

Ah, ah, ah Dominique !

Maintenant, chaque fois qu’il va y avoir une affaire de moeurs dans notre pays (voire dans un pays où DSK est passé), des bruits circuleront comme quoi notre cher Domi est impliqué.

Cela ne doit pas le faire rire mais personellement, je trouve que cela ne manque pas de sel.

Il l’a bien cherché en fait !

Et je rappelle que, dans le cas Banon, il a quand même été reconnu coupable d’agression sexuelle. Malheureusement (ou heureusement suivant le point de vue que l’on prend), il y avait prescription. Du coup, il s’en sort bien.

DSK : Consenti ? Mon oeil !

Il semblerait que les avocats de DSK veuillent plaider le rapport librement consenti entre leur client et la femme de chambre. J’ai du mal à y croire car le planning du personnel de ménage de l’hotel est habituellement très serré. Les femmes de chambre n’ont qu’un temps limité pour faire leur travail et sans doute pas celui de faire une petite partie de jambes en l’air avec un client.

Ensuite, il me semble difficile de faire passer Dominique pour un tombeur qui emballe une femme en 2 minutes. Avec ses valises sous les yeux, son oeil de travers et sa corpulence, il est très loin d’un Apollon. Donc la femme de ménage qui succombe en le voyant sortir de la douche, je n’y crois pas. Par contre, cela devient possible si ces 2 personnes avaient l’habitude de se retrouver. Bien que cela semble quand même un peu étrange quand l’on sait que DSK a été utilisateur d’escorts girls de Madam Manhattan dans des circonstances assez similaires (cf. ).

Donc, dans le contexte, le rapport consenti n’est à mon sens possible que si les 2 personnes se connaissaient avant. Dans ce cas, si cela est prouvé, il n’y a plus délit. Reste à expliquer alors pourquoi la femme de chambre a porté plainte (rétribution insuffisante de DSK ??).

Comme on le voit, le scénario du rapport consenti n’est pas simple à expliquer. Et de toute manière, même s’il est vrai, l’avenir politique de DSK est terminé en France. Il ne lui restera plus qu’à partir à la retraite. Qui sera dorée, n’en doutons pas.

Le temps passe et les paroles se libèrent. De plus en plus de personnalités politiques et de journalistes admettent avoir su que DSK avait un comportement pas tout à fait normal avec les femmes. Ce « pas tout à fait » pouvant aller jusqu’à la « drague lourde » limite harcèlement, voire jusqu’à la tentative de viol de Tristane Banon.

Connaissant cette « vulnérabilité », cette « fragilité », on peut se demander pourquoi tant de monde (à gauche surtout) continuait à avoir en DSK la personnalité idéale pour diriger la France ? Il me semble que ce seul comportement suffit à le discréditer, à faire de lui une personne incapable d’exercer une responsabilité si grande. Les éventuels ennemis de la France auraient pu facilement tirer partie de cette faiblesse en lui envoyant, lors de déplacements à l’étranger notamment, une Mata-Hari à laquelle il aurait succombé avec facilité. Avec toutes les conséquences qui pourraient en découler.

Pourquoi donc avoir tu cette information que tout le microcosme politique et médiatique français visiblement connaissait ? Les médias disent que c’est par respect de la vie privée, par crainte de tomber sous le coup de la loi. Fausse pudeur qui me parait déplacée. Premièrement car il ne s’agissait pas de rumeurs mais de faits avérés. Secondement par non respect de la vie des français qui se doivent de mieux connaître les personnalités qui aspirent à des postes de responsabilité élevés. Non, en fait tout ce petit monde médiatique et politique, se cottoie, s’invite, se saute et ne veut surtout pas cracher dans la soupe. Au risque de perdre son indépendance voire son âme. Il n’y a d’ailleurs qu’à regarder combien de politiques sont mariés avec des journalistes ; c’est édifiant de la collusion entre ces 2 mondes.

Que la gauche soit silencieuse sur le sujet, je le comprends sans l’admettre ou l’excuser. Tous les responsables du PS ont tellement envie de retrouver le pouvoir et les avantages qui lui sont associés qu’ils sont prêts à cautionner n’importe qui pourvu que celui-ci puisse les aider à atteindre le Graal. Cela a été le cas avec Mitterand, cela aurait pu l’être avec Strauss-Khan. Comme la majorité des politiques français, ils font passer leur intérêt avant celui de la France (mais c’est pas nouveau).

Du point de vue de la droite, je m’interroge. Soit tactiquement elle attendait que DSK ait pris le départ de la course à l’Elysée pour commencer à distiller ses informations, affaiblisant un PS qui n’aurait plus pu présenter un autre candidat (et alors c’est quand même un peu machiavélique et pas vraiment synonyme d’un sentiment de confiance), soit elle ne pouvait que se taire de crainte de susciter un retour de manivelle concernant certains de ses responsables dont éventuellement le premier (et là c’est vraiment la chienlit partout).

Cette affaire me laisse avec un goût amer sur les lèvres, je me dis que beaucoup de nos politiques ont, disons, des faiblesses et que personne, à part le FN (cf. ),  n’ose le dire de peur de déclencher une réaction en chaîne.  Et après, on s’étonnera que les français ne fassent pas confiance aux politiques.

Stop avec Strauss-Khan !

Cela devient pénible d’entendre la gauche plaindre Strauss-Khan et l’ériger en victime. Je comprends qu’elle ait les boules de perdre son champion car cela va maintenant être dur d’être au 2nd tour avec une Aubry, un Hollande ou une Royal mais il faut aussi être un peu objectif.

Parlons un peu de Tristane Banon par exemple.  Il y aurait eu une tentative de viol là aussi. Et quand je lis des choses comme « L’élue socialiste Michèle Saban en veut pour preuve que «tout le monde sait que sa fragilité, c’est la séduction, les femmes. Ils l’ont pris par cela» » ou comme « Même son de cloche du côté de Dominique Paillé, rallié à Jean-Louis Borloo, qui évoque «une peau de banane» glissée sous les chaussures du patron du FMI, dont chacun connaîtrait, selon lui, «la vulnérabilité» par rapport aux femmes. », je ne peux m’empêcher de penser que ce qui arrive n’est pas un accident. Franchement, se dire que DSK aurait pu être président de la France, avec toutes ses vulnérabilités, ses fragilités, on se demande ce qu’il en aurait résulté ?

Et maintenant  j’entends dire que la défense de DSK aux US partirait sur la ligne de défense du rapport consenti. Et ben, si cela était vrai, il y aurait encore à redire. Etre malade au point de se tapper la femme de chambre dans un hotel, vous pensez vraiment que c’est digne d’un futur chef d’état ?

Alors que la gauche commence à prendre un peu de champ vis à vis de Strauss-Khan sinon on va finir par penser qu’eux aussi ils trouvent cela normal.

Pour finir sur un clin d’oeil, allez voir 😉

Strauss Khan – le faux pas de trop ?

Suite à la présumée agression sexuelle perpétrée par DSK la nuit dernière à N-Y, j’ai eu la curiosité d’interroger notre ami Google sur le sujet. Quand on utilise les mots-clefs « strauss khan viol », on trouve plein de choses intéressantes.

Bien sur, tout cela est peut être du domaine de la machination, mais cela commence à faire beaucoup.

Sans préjuger de l’exactitude des sites que je signale, je vous laisse aller consulter  Comportements DSK où on lit par exemple « Aurelie Filippetti, … reconnaît ne jamais vouloir se trouver seule dans une pièce avec lui. Elle est loin d’être la seule. » Parmi d’autres affirmations consternantes.

Pour le cas Tristane Banon, plus de détails là :  Une autre affaire DSK

Si l’on veut voir autre chose que des affaires sexuelles, on trouve : Encore DSK

Je terminerai par l’intervention de Marine Le Pen : « D’autant qu’il n’est pas impossible que des paroles se libèrent. Tout Paris, le Paris journalistique, le Paris politique, bruissent depuis des mois des rapports légèrement pathologiques que M. Strauss-Kahn semble entretenir à l’égard des femmes. »  Bien sur, on va dire qu’elle exagère pour en tirer profit mais quand on voit ce qui a été fait, naguère, pour cacher les comportements de Mitterand, on se dit que tout est possible dans le microcosme politique français.

Au total, cela fait quand même beaucoup de casseroles qui trainent. A chaque lecteur de se faire son opinion, y a t’il à chaque fois manipulation contre DSK ou alors étouffement des affaires ?

Avec toutes les réserves dûes à la présomption d’innocence, on peut quand même dire que le futur politique de Dominique Strauss-Khan en France vient de prendre un sérieux coup dans l’aile. Sur le fond, je ne suis pas étonné et avais déjà évoqué le sujet dans mon premier article sur DSK (il y a seulement 3 jours).

Sur la forme, s’il y a vraiment eu agression, DSK est en très mauvaise posture. Aux US déjà où on ne rigole pas trop avec ce genre de choses. En France ensuite où, si on pardonne beaucoup de choses à un séducteur, on a beaucoup moins de tolérance pour un individu usant de violence.

Même si cette affaire se révèle être une machination, elle n’en laissera pas moins des traces. « Il n’y a pas de fumée sans feu » dit le poverbe. Qu’allait-il faire dans cette galère ? Surdose de viagra ? Le saura t’on jamais ? Une escort girl n’aura t’elle pas pu faire l’affaire dans la plus grande discrétion ? S’il n’est même pas capable de dominer sa libido, qu’aurait-il fait en situation de crise ?

 En tout cas, la France vient sans doute d’éviter une très mauvaise passe. Cela aurait très bien pu arriver alors qu’il était président ! Les réunions de travail avec Berlusconi auraient été très chaudes.

Commençons par celui qui fait le plus parler de lui, un peu en bien et beaucoup en mal ces temps-çi. Ce cher Dominique. Le Messie tant attendu par la gauche parait-il !

Alors lui, son rève ce n’est pas de venir à l’Elysée pour s’en mettre plein les poches, comme l’autre, car ses poches sont déjà bien pleines. Lui c’est plutôt le style aventures extra-conjugales. Cela passe pas trop bien à Washington alors il espère qu’en France ce sera plus cool. Cela attirerait les femmes le status de président (de la France ou du conseil, c’est équivalent). Surtout qu’un de ses prédecesseurs, il y a 30 ans, a déjà grand ouverts plein de portes. Suivi semble-t’il par le mangeur de pommes. Ah oui, ils sont vraiment bien nos ex/futurs présidents de la Vème république.

Car coté idée, il n’en a pour le moment pas montré beaucoup, si ce n’est aucune. Pourtant il parait que c’est un homme très intelligent. Bon d’accord, c’est sa femme qui le dit et elle est surement pas objective. Elle aussi, elle en rève de l’Elysée, vous pensez, une première dame qui fut journaliste, après une chanteuse, je n’ose même pas imagine rce que sera la suivante ! La Anne, elle doit se pincer souvent pour s’assurer qu’elle ne rève pas. Car elle a de bonnes chances d’y arriver. Les français, lassés du bling-bling de l’occupant actuel, risque de signer un chèque en blanc au premier socialiste venu et ce pourrait être notre DSK national. Il va en faire quoi de ce chèque ne blanc, s’acheter une porsche peut être 😉 Non là je suis médisant !!

Ses idées, s’il en a car la question se pose, doivent être si bonnes qu’il ne veut surtout pas se les faire piquer. Des fois que l’on puisse les appliquer tout de suite pour en tirer profit au plus vite. Mais bon, la France ce n’est pas ce qui l’intéresse en premier lieu donc elle peut attendre la France. Attendre son successeur peut être même.

Bon, s’il arrive à l’Elysée, va t’il nous faire une Sarkozy pour s’autodonner un salaire au moins égal à celui qu’il perçoit actuellement au FMI ? Car il serait dommage qu’il perde du pouvoir d’achat le pauvre. Il faudra qu’il profite de l’état de grâce qui risque toutefois de durer bien moins longtemps que pour l’autre, vos savez l’oncle de notre ministre …phile. Bon, ca va pas arranger notre dette tout ça. Surtout que ses copains vont aussi vouloir leur part de gateau, cela avait si bien marché en 1981. Et il va en avoir des copains, pas besoin de s’incrire sur un site tel que « Copains d’avant ». On va revoir apparaître des Lang, des Fabius qui n’ont plus rien dit d’intelligent depuis des années mais qui s’accrochent comme des morpions. Vu le nombre de prétendants au PS, cela va d’ailleurs être saignant dans les coulisses. A moins qu’un petit cabinet de crise avec une bonne trentaine de ministres et deux fois plus de secrétaires d’état ne vienne régler le problème. On va me dire que je fais un procès d’intention sans fondement. Peut être mais ils sont tellement prévisibles nos hommes politiques …

Allez, je m’arrête là sur Strauss-Khan pour le moment. Il y a encore beaucoup à dire mais le premier tour est loin et il faut que j’en garde un peu sous le coude. Et puis il viendra de lui même apporter de l’eau à notre moulin. Je lui fais au moins confiance là-dessus.

A bientôt donc pour un nouvel épisode.