cartonrougeJe ne sais pas vous mais je trouve insupportable la tendance des socialistes de se qualifier de « Forces de progrès ». Insupportable et ridicule dans les faits. En 1936, c’était peut être le cas, je ne sais pas, je n’étais pas né. Mais depuis Mitterand, les Forces de Progrès ont pris du plomb dans l’aile et le PS et ses alliés ne sont que des conservateurs incapables de réformer cette France qui en a tant besoin.

Vous voulez des exemples ? Parlons de la réforme des retraites par exemple qui a bien pris soin d’éviter de traiter de tout ce qui fâche comme les régimes spéciaux et les fonctionnaires. Ça c’est du progrès, n’est-ce pas ? A moins que vous ne préfériez que l’on évoque l’Education Nationale, notre fameux mammouth que le Peillon (est-ce que vous l’avez vu à la télé lors de la soirée électorale ? Il était pathétiquement mauvais !) ne veut pas toucher ou alors à doses homéopathiques pour ne pas froisser ces syndicats que le monde entier nous laisse volontiers. Encore un bel exemple de progrès. D’ailleurs toutes les études sur la qualité de l’enseignement dans le monde sont unanimes, La France est dans les mauvais élèves.

Alors s’il vous plait, Mesdames et Messieurs les Politiques de gauche, arrêtez d’employer de belles phrases que vous ne comprenez pas et faites vos preuves. C’est sur les faits que l’on vous jugera, pas sur cette langue de bois dont vous êtes coutumier.

Publicités