20120626 - Le rôle des syndicats dans la vie politique françaiseL’Express pose la question mais la réponse est évidente, bien sur qu’ils sont nuls. Tout le monde le sait, même ceux qui en tirent profit et font profil bas sur le sujet.

Pourquoi sont-ils nuls ? Parce qu’ils ne servent pratiquement à rien. La preuve en est l’actualité autour des magasins Castorama et Leroy Merlin que ces syndicats bien pensants veulent faire fermer le dimanche. Ou le soir comme le magasin Sephora des Champs Elysées.

Pour quelle raison ? Soit disant pour protéger les salariés de ces enseignes. Des salariés indignes et non reconnaissant qui lancent des pétitions pour s’opposer à la décision de justice (et donc à la volonté des syndicats).

Moi j’ai bien mon idée sur le sujet. Les syndicats, faute de représenter les salariés français, sont surtout présents dans les administrations et les entreprises d’état. Avec un leitmotiv progressiste : « Défense des privilèges acquis !« . Et il faut brosser dans le sens du poil ces minoritaires qui représentent la seule justification à l’existence de ces organisations. Car ne l’oublions pas, il y a derrière tout cela des milliards d’euros (voir par exemple ). Milliards qui sont généreusement utilisés par une grande majorité de ces parasites dont la préoccupation principale est d’en profiter au maximum en en faisant le moins possible. Tant que cela marche, ils ont sans doute raison d’en profiter. Et ce n’est pas le camarade Hollande qui fera changer les choses, ça je ne me fais pas d’illusions. Tout est une affaire d’argent et d’avantages, ne nous leurrons pas, tous ces apparatchiks syndiqués n’ont que cela en tête. Quitte à détruire des entreprises s’il le faut.

Donc, en plus d’être nuls, je pense même qu’ils sont dangereux pour la société française. Mais ce sera peut être le sujet d’un prochain article.

Publicités