Les sondages font couler beaucoup d’encre ces jours-ci !

Commençons par la diffusion des résultats avant la fermeture de bureaux. D’abord, si des chiffres fuient, c’est qu’il y a des mesures. Si on ne veut pas de fuites, on n’a qu’à tout simplement interdire tous les sondages le jour du vote. Qui sera gêné ? Les médias ? Oui c’est sur, il faudra qu’ils trouvent des choses intelligentes à dire. Je le reconnais, c’est difficile. Qui d’autre ? Les politiques bien sur. Et ben, ils n’auront qu’à faire comme les concitoyens, attendre 20h. Ont-ils vraiment besoin d’avoir les résultats en avance ? Cela se discute !

 

Ensuite évoquons la justesse des sondages. Je pense que les chiffres actuellement annoncés pour Sarkozy et Hollande sont surestimés. Ils seront dans les 25% voire un peu en dessous. Le Pen est, à mon avis, en dessous de ce qu’elle fera dimanche. Elle devrait arriver dans les 18%. Par suffisant à mon avis pour arriver au 2nd tour mais c’est un score qui pose un vrai problème démocratique : où est la représentation parlementaire de ces millions de français ? Bayrou sera un peu plus haut, vers les 15% et devancera Mélanchon d’un ou 2 points. Les autres, dont la femme aux lunettes vertes, se partageront les miettes. Sans doute autour de 2% pour les écologistes. Bravo !! Comment faire si faible avec un credo écologique qui devrait rassembler. Depuis le temps, des gens intelligents auraient dû se poser la question. Mais non pas eux !

Publicités