OK, l’accusatrice – faut-il encore dire la victime – est plus que douteuse si l’on en croit son comportement. MAIS, n’a t’on pas parlé, au début de cette affaire, de preuves matérielles, de l’ADN et du sperme de SDK, retrouvées sur le vêtements de  la femme de ménage ? Dans cette histoire,on ne sait plus ce qui est vrai, ce qui est faux, ce qui est inventé, …

Si ADN et sperme il y a, il faut quand même expliquer d’où cela vient ! Bientôt ce sera elle qui aura forcé DSK à éjaculer sur elle. Du grand n’importe quoi vous dis-je.

Et le complot du groupe Accor. Je n’ai pas compris d’ailleurs où était le problème. Cela me semble normal qu’une entreprise française confrontée à un évènement de portée internationale avertisse les autorités françaises. Normal sauf pour des socialistes qui croient encore en la destinée de leur chef. Normal, il y a des bons postes à la clef s’il arrive à la fonction suprème.

Pour ma part, quelque soit le résultat de l’affaire de N-Y, je pense que trop de choses ont été dites sur Dominique Strauss-Khan pour en faire un présidentiable. Malheureusement, le bon sens n’est pas une qualité en politique.

Publicités