Une pseudo oeuvre d’art a été détruite à Avignon. Franchement, arroser d’urine un objet quelqu’il soit, est-ce une oeuvre d’art ?

NON ! C’est un foutage de gueule de la part de l’artiste qui doit être tellement mauvais que c’est le seul moyen qu’il a trouvé pour faire parler de lui.

NON ! C’est un foutage de gueule de la part des critiques qui ne sont pas capables de dire que c’est n’importe quoi de crainte que l’on ne fasse plus appel à eux. A au moins 50%, l’art moderne est aujourd’hui du n’importe quoi et les critiques y sont pour beaucoup en encensant n’importe qui pour faire semblant d’être dans le coup. Tiens dernièrement, j’ai vu une robe de mariée qui pendait. Sans commentaire !

Ensuite, au second degré, si l’objet arrosé est quelque chose qui a de la signification pour des gens, un crucifix dans le cas qui nous intéresse, là l’artiste se fout du monde. Et il trouve même du soutien du coté de pseudos intellectuels, comme par exemple le pervers dans sa jeunesse qui se trouve maintenant au plus haut niveau. Rien que savoir qu’il cautionne l’artiste me pousse encore plus à rejeter le concept. Et les mêmes qui acceptent que l’on profane des objets chrétiens crieront au loup quand un autre con brulera un coran. A croire qu’en France le catholicisme soit une honte ! Je ne suis pas croyant mais j’estime que tout le monde a le droit de voir sa foi respectée.

Et que l’on arrête de nous saouler avec la liberté d’expression. La liberté d’un artiste s’arrête là où commence celle de autre scitoyens. Il n’y a pas de dérogation possible.

Publicités