Actuellement, il est bien vu de villipender la notion de « Préférence nationale » sous le prétexte fallacieux que c’est un des piliers du programme du Front National.

Pourtant, quand un député choisit un assistant, il s’avère fréquement que cet assistant soit son conjoint(e) ou quelqu’un de sa famille proche. Dans ce cadre, la « Préférence familiale » ne semble gêner personne.

Quand un maire réserve des emplois aux citoyens de sa commune, il applique une « Préférence locale » qui là encore ne gêne personne.

Et la « Préférence européenne » est aussi quelque chose qui existe.

Alors pourquoi faire tant de bruit sur la « Préférence nationale » ? Dans un monde de plus en plus déstructuré, il ne me semble pas inconvenant de choisir plutôt ses contitoyens en priorité car ce sont les plus à même à apporter quelque chose à la France. L’important est que cela se fasse dans le respect de tout le monde.

Droite et gauche, avant de rejeter bêtement des idées juste en tenant  compte de la personne qui l’a émise, réfléchissez un peu et récupérez les bonnes idées d’où qu’elles viennent. Cela ne vous fera pas de mal compte tenu du déficit abyssal que vous montrez en la matière !

Publicités