Il y avait longtemps 😉  En fait non, car ils passent plus de temps à faire grève qu’à travailler. Non content d’avoir le meilleur job du monde ( cf. http://www.liberation.fr/economie/01012295674-port-de-marseille-le-meilleur-job-du-monde-fait-polemique ), ils se plaignent maintenant d’avoir un job pénible ! Franchement, quand on voit l’équipement d’un port, on peut légitimement se poser la question de la pénibilité. Veulent-ils nous faire croire qu’ils portent les containers à la force de leur petits bras ? Ridicule !

Une fois encore, on est dans une surenchère inadmissible de la CGT. « Toujours plus pour mes copains » c’est ton slogan Bernard ? Tiens, au fait, ta C5, elle marche bien, tu en es content ?

Il faudra vraiment qu’une fois, un gouvernement ait le courage d’agir et fasse le ménage dans ces catégories d’emplois qui sont une plaie pour l’économie française. Et il n’y a pas que les dockers. Le syndicat du livre (tiens une émanation de la CGT aussi comme par hasard) par exemple.

En tant de crise, il faut savoir opérer et trancher les organes gangrénés. Sarkozy n’en aura pas le courage surtout en année pré-électorale. La gauche non plus malheureusement. Et on restera comme cela jusqu’à vce que tout l’organisme soit atteint. Cela promet pour nos baby-boomers de 2010. Comment sera la France dans 20 ans ?

Publicités