Entendu sur TF1 ce soir, propos attribué à un opposant tunisien au régime de BenAli : « De toute manière, ce ne pourra être pire que maintenant ! »

C’est bien d’être optimiste mais malheureusement, le pire est toujours possible. Cela peut être une guerre civile à l’image de ce que l’on a failli voir en Cote d’Ivoire (et qui peut toujours arriver) ; cela peut être aussi une islamisation du pays avec toutes ses atteintes, au droit de la femme en particulier.

Je vais sans doute faire réagir mais je pense qu’il y a des pays qui n’ont pas de culture démocratique, qui vont mettre des dizaines voire centaines d’années à l’acquérir et se doivent d’être plus ou moins fermement guidé. Les pays du Maghreb en font sans doute partie et je suis très sceptique sur la possibilité d’une issue démocratique à la crise qui secoue actuellement le pays. J’espère me tromper mais je ne serais pas surpris d’apprendre, dans les jours ou les semaines qui viennent, que l’armée a pris le pouvoir suite à un coup d’état.

En tout cas, sans que cela soit confirmé, on annonce BenAli en France. Je ne doute pas qu’il possède quelques misérables biens immobiliers dans le 16ème arrondissement ou sur la cote d’Azur par exemple. Cela va être dur pour lui 😉

Publicités