Bien sur, il est normal qu’individuellement on veuille être le plus payé possible, travailler le moins possible avec des activités valorisantes. Pour obtenir cela, il existe plusieurs méthodes :

La voie royale s’appelle l’éducation. Un CAP peut difficilement prétendre à être autant payé qu’un BAC+5. On peut ne pas être d’accord mais c’est un des fondements de notre société. Et il existe suffisament de filières d’apprentissages et de cours adaptés aux adultes pour que tout personne motivée puisse y arriver.

La solution choisie à la RATP (mais je pourrais aussi prendre l’exemple de la SNCF ou d’EDF) est la grève.  Sans doute la majorité du personnel n’est-elle pas capable de prendre la méthode précédente. Alors on enquiquine le monde pour demander toujours plus alors que les personnels de la RATP sont quand même déjà bien payés pour le boulot routinier qu’ils exercent. Mais c’est sur qu’ils font encore trop d’heures, n’ont pas assez de congés, …

Bien sur, ils ne sont pas seuls. Ce sont les syndicats qui leur soufflent des idées car s’ils en avaient des idées, ils auraient déjà choisis la première méthode. Et les syndicats eux, veulent se prouver qu’ils servent à quelque chose, qu’il y a encore une minorité de paumés qui les écoute. C’est triste alors qu’il existe, aps en France je vous rassure, des syndicats intelligents.

On a les syndicats que l’on mérite sans doute.

Publicités