Il est étrange de constater que, à l’occasion de la grève de l’éducation nationale du 20 novembre, seules des mairies détenues par la gauche n’ont pas été capables de mettre en oeuvre le Service Minimum d’Accueil des élèves (SMA). 2 possibilités à cet état de fait :

  1. Les maires de gauche sont de piètres organisateurs incapables de mettre en place un tel mécanisme (qui je le reconnais n’est pas trivial à organiser),
  2. Les maires de gauche sont des fumistes qui se fichent de la loi et se moquent des parents d’élèves pour des raisons purement politiciennes.

Pour ma part, entre le 1 et le 2, je n’hésite pas une seconde ! Et vous ?

Publicités